Le sentier de Loyola et apéro chez Marie

Une petite journée de repos en ce 23 janvier, pour nous remettre de nos émotions des Pripri de Yiyi.
Nous partons pour une petite boucle de cinq kilomètres à Rémire-Montjoly, PK 9 au sud de Cayenne. Nous sommes rejoints par Marie, une amie de métropole qui avait accueilli Chrys et Juju lors de leur arrivée en Guyane (merci Marie !).
Ce circuit de 5 kilomètres traverse les ruines de l’habitation Loyola, l’une des plus importantes de l’ère coloniale, où l’on produisait, dès 1668, du cacao et du café, sur plus de 1000 ha. Les vestiges de cette habitation se présentent comme une succession de terrasses à flanc de colline sur lesquelles étaient implantés des bâtiments tels que : la Maison du Maître, la Chapelle, la cuisine, l’hôpital.
A vrai dire, il n’en reste pas grand chose aujourd’hui, à part quelques contours de murs. La place est surtout agréable par son implantation dans une sorte de clairière dégagée, juste avant d’entamer le sentier.
En continuant sur le chemin, nous admirons un remarquable arbre Fromager et de belles fleurs du paradis. Plus loin nous passons avec précaution à côté d’un bois-diable : cet arbre, à la sève toxique, se reconnaît à ses graines en forme de lobe d’oreille, et à son tronc recouvert densément de piquants.
Un magnifique point de vue sur la baie, nous permet de distinguer les îlets de Rémire, au large. La végétation est dense comme d’habitude, et nous apercevons une paire de paresseux, d’assez loin cependant pour bien les distinguer. La pluie de ces derniers jours tient les singes à l’écart, tandis que nous sommes accompagnés par l’un des chants les plus emblématiques de la forêt amazonienne. En Guyane française, on appelle cet oiseau le paypayo. Son chant ressemble à si méprendre à un gars qui sifflerait une fille dans la rue !
Le sentier descend maintenant doucement et nous permet de rejoindre la route des plages où nous ne nous attarderons pas, car la marée est au plus bas. Sous les bambous géants du parking, Marie nous invite pour l’apéro. Nous passons vite prendre une douche et nous empressons de la rejoindre, pour profiter de la très agréable piscine de sa résidence, et des petits toasts au foie gras qu’elle nous a concoctés ! Ah plaisir, quand tu nous tiens…

Publicité

2 réflexions sur “Le sentier de Loyola et apéro chez Marie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s